Collectif du 21 octobre

Vous êtes ici >> Accueil/les brèves

les brèves

page 1/5 | Page suivante »

Depuis octobre 2010, première garde à vue de masse dans l’espace public, d’autres ont suivi.

Analyses , actions / réactions: les interventions et textes de ce 6ème anniversaire dans le lien ci -dessous:

www.collectif21octobre.fr/dossiers/dossier.php


catégorie : Edito

 

2010-2016 : les stratégies policières d'enfermement se systématisent. La répression D’État se banalise.
Le Collectif du 21 octobre fait le point sur son action depuis 5 ans:

Télécharger l'article du Collectif


catégorie : Edito

Le Collectif Opposé à la Brutalité Policière (COBP), à Montréal (Québec), publie notre article:

cobp.resist.ca/documentation/2010-2016-les-strat-gies-polici-res-denfermement-se-syst-matisent-la-r-pression-detat-


catégorie : Denière minute

Le Collectif 21 Octobre lance un appel pour recueillir des images (photos,
vidéos) et des témoignages concernant les événements qui se sont déroulés
PLACE BELLECOUR le jeudi 21 octobre 2010.

5 ans après, nous  sommes aussi intéressés par vos impressions liées à cette journée.

Ecrivez-nous à l'adresse du Collectif 21 octobre : collectif21octobre@gmail.fr

ou en utilisant le formulaire de contact dans le bandeau ci-dessus

 


catégorie : Edito

"Enfermés dehors place Bellecour à Lyon le 21 octobre 2010"

 


 

 


catégorie : Edito

Les intervenants :

- Anne et Emmanuelle (membres du collectif) retracent l’historique du collectif 21 octobre  et ses différentes actions depuis sa création : l'intervention d'introduction

- Checchino Antonini journaliste militant italien, intervient sur la répression à GENES en 2001 et ses répercussions (interprétation simultanée de l’italien pendant la soirée par François). Le texte transmis par Checchino : en italien ou en français (traduction collective)

- Bertrand Sayn (avocat du collectif 21 octobre) nous informe sur l’évolution de l’instruction judiciaire en cours

 

Projection du film DIAZ : UN CRIME D’ETAT (de Danièle Vicari)                                 

Discussion : Après le choc des images, ce film aura permis un débat constructif autour de plusieurs points :

Ø    la répression policière brutale pour « casser » un mouvement social devenant « explosif » pour les Etats (ex ; mouvement altermondialiste à Gênes, les no TAV dans le val de Suse.)                                         

Ø    les techniques de répression préventive (encerclement comme à Lyon, au Québec et ailleurs… )

Ø   le rôle capital joué par la plus grande partie des médias pour justifier cette répression (ex. : Black Blocs à Gênes, "casseurs" à Lyon) : Chauvin Catherine, Chasson Pascal, Prouesses de la presse locale : "casseurs" de Lyon et divison sécuritaire, ACRIMED (Observatoire des émdias et Action, Critique, Médias), 22-11-2010 : http://www.acrimed.org/article3486.html

 

Références bibiographiques


catégorie : Edito
page 1/5 | Page suivante »