Skip to main content

Sous le vacarme des hélicoptères

On croise les regards des marionnettes
Aimables comme des portes de prison
Qui font un zoo de la manifestation
Où les plus nerveux perdent la tête

Dans ce silence infernal
Avant les détonations des grenades
Balayés par la tornade
De tentatives à l’escapade

Au fond le goût du spectacle c’était de voir ces gens se faire…
Enfin le clou du spectacle c’était d’écouter les autres se taire
Sous le vacarme des hélicoptères.

Et ça gaze par derrière
Ca cogne par devant
La place est une poudrière
Où brûlent les manifestants

Et ceux qui pourraient ouvrir
Les barrières et calmer le jeu
Poussent à la haine qui inspire
Les pierres et les casseux.

Au fond le goût du spectacle c’était de voir ces gens se faire…
Enfin le clou du spectacle c’était d’écouter les autres se taire
Sous le vacarme des hélicoptères.

Poème donné au Collectif du 21 octobre lors du rassemblement sur la Place Bellecour le 21 octobre 2011, lu à cette occasion ainsi que le lendemain 22 octobre lors de la Conférence-Débat à la Bourse du travail.

smilearound.wordpress.com 22 octobre 2010

700 personnes nassées place Bellecour à Lyon

La plainte est déposée

16 plaignantes et plaignants en individuel et 19 organisations se sont constitués parties civiles.

L'instruction

3 ans de parcours judiciaire visant à l'empêcher.

8 ans de bataille...

Nous sommes fiers de l'unité que nous avons su construire entre des plaignant.e.s en individuel et des organisations différentes, tant politiques, syndicales qu’associatives : dans l'action en justice, le travail de dossier, de soutien aux victimes, l'organisation de conférences et de manifestations, de vigilance...

Pour que justice soit faite contre cette immense garde à vue à ciel ouvert et contre les discriminations au faciès sur les exfiltrations.